13/04/2015

ILs ont parcourus les chemins de St jacques de Compostelle en pays Audois

 

Ils ont parcourus une partie du Piémont pyrénéens du Chemin de St Jacques de Compostelle

 

 

DSC_0003.JPG

 

 

DSC_0005.JPGA l’initiative des membres de l’Association des Chemins de St Jacques en Terre d’Aude conjointement avec l’Office de Tourisme Intercommunal Piège, Lauragais, Malepère, la Mairie de Montréal, et les Amis des Chemins de St Jacques ont proposé une journée découverte aux randonneurs. C’est ainsi que dès 8h a l’inscription, il était proposé aux marcheurs un petit-déjeuner. A 9h ce sont plus d’une centaine de randonneurs quiDSC_0007.JPG se sont élancés via les coteaux qui forment l’arrête du pic de Montréal découvrant la campagne qui s’éveillait dans le soleil naissant et qui faisait dorer les pierres ocre de la collégiale. A flan de coteaux entre champs et vignes la joyeuse bande s’égrenait dans les chemins et sentiers de la Malepère en découvrant le bois du Chapitre qui leur délivrait les senteurs des fleurs sauvages printanières. Mais déjà les organisateurs se démenaient dans l’espace DSC_0010.JPGverdoyant de la Grande Fontaine pour disposer tables, bancs et chaises sans oublier d’allumer le barbecue pour ceux qui avaient prévus une grillade. Dans la bonne humeur, chacun y allant de son impression on s’évertuait à raconter quelques faits et détails amorcés au cours de la collation offerte par la municipalité de Montréal. Puis pour digérer certains se sont élancés pour un périple de 5 kms, alors que d’autres allaient découvrir et admirer les détails de l’imposante Collégiale où les anecdotes sur St Vincent et St Dominique ne faisaient que renforcer la majestueusité de l’édifice. Puis chacun de regagner son foyer avec des souvenirs plein la tête et des nouvelles amitiés naissantes.  

 

RL

 

30/03/2015

L’Amicale des Anciens Guerilleros Espagnols FFI en Assemblée Générale

morales.jpg

Samedi 14  mars, la salle annexe de la mairie de Montréal servait de cadre à l’Assemblée Générale de l’Amicale des Anciens Guérilleros Espagnols des Forces Françaises de l’intérieur (FFI), section de l’Aude.

Le président Rubén Rubio souhaitait la bienvenue à chacun, avant qu’une minute de silence ne soit observée à la mémoire des Anciens, avec une pensée pour Estéban Pérez, décédé en novembre dernier à Montséret.

Le bilan financier et le budget prévisionnel pour 2015 étaient présentés par Pierre Cavaillès, trésorier qui obtenait le quitus de l’assemblée. Le compte-rendu d’activités développé par le président Rubén Rubio a démontré l’implication permanente et attentive des membres de l’Amicale, afin que soient connus et reconnus, les engagements et les actes de leurs aînés.

Après démission du Bureau, un nouveau Comité a été élu, qui se compose comme suit : co-Présidents, Manuel Molina et Nuria Valverde, vice-Présidente Nadine Cañellas, Trésorier Pierre Cavaillès,  adjointe Marie-Hélène Carré Campayo, Secrétaire Nuria Valverde, adjoint Francis Garcia. Les membres actifs sont Rubén Rubio, Claudine Gleyzes et Christian Morales (chargé de communication).

Au chapitre des projets, une journée de rencontre programmée à Montolieu le samedi 25 avril, permettra de partager un repas républicain, en partenariat avec CERE 11 (Chemins de l'Exil Républicain Espagnol de l'Aude).

Cette rencontre verra la participation du conteur occitan Claude Marti, de Pierre Thiollière, spécialiste de la poésie espagnole.

Un concert du grand guitariste classique Juan Francisco Ortiz, sur le thème du camp nazi de Mauthausen clôturera cette journée.

 

L’assemblée a prolongé ce moment fraternel autour du verre de l’amitié, partagé avec Christian Rebelle, maire de Montréal.

jfi (et Christian Moralès)

10:29 Publié dans Souvenir | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

16/03/2015

Les Anciens Combattants en assemblée générale

L1090097.JPG

Sous la Présidence de de Joël Fresnois, et en présence de Christian Rebelle, maire, et de Monsieur Varalda président départemental des anciens combattants, et porte-drapeau de l’association, l’assemblée générale a été marquée par une certaine solennité, et une évidente gravité.

L1090096.JPG

Solennité lorsqu’à l’inévitable moment de la minute de silence pour les anciens combattants disparus en cette année 2014, la mémoire se porta sur trois départs très marquant pour Montréal, à savoir Francis Carbonnel puis Ralph Firth et son épouse.

A ce jour, l’association compte 14 membres anciens combattants et 16 membres sympathisants dont 5 non-cotisants, soit un total de 29 membres.

Le Président Fresnois espère que contrairement à la logique des associations d’anciens combattants (naturellement appelées à disparaitre) le nombre va augmenter par de nouvelles adhésions de sympathisants. Et de rappeler l’importance du rôle des sympathisants dans cette association qui est d’une part d’accompagner nos anciens jusqu’au dernier à leur dernière demeure, mais aussi de permettre la transmission du passé aux jeunes générations.

C’est aussi, et Joël Fresnois l’a bien souligné, l’importance de l’action de Simone Guibaud qui a, au nom du Souvenir Français, en plus de la présence des enfants des écoles organisé une magnifique exposition  sur la guerre de 14-18. Remerciements furent donnés également aux écoles de Montréal pour leur participation aux cérémonies du  pour le 11 novembre.

Le Bureau de l’Association reste inchangé, à savoir Joël Fresnois président et Simone Guibaud Trésorière. Bilan moral et financier furent adoptés à l’unanimité

Les projets pour 2015 ne manquent pas, tels que rénovation au cimetière de certaines plaques offertes par l’association, plantation d’un olivier au Monument aux Morts (total accord de principe de Christian Rebelle, avant décision officielle), mise en place courant octobre d’un échange intergénérationnel entre l’Association des Anciens combattants et les écoles, sous forme d’une conférence à la charge du Souvenir Français suivi d’un goûter.

 

Un magnifique couscous réunit les nombreux participants en fin d’une réunion suivie avec beaucoup de sérieux.

jfi

11/03/2015

Assemblée Générale des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre

L’Association montréalaise des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre tiendra son Assemblée Générale ce samedi 14 mars 2015 à 11h00 au Centre Polyvalent (face à la gendarmerie)

La réunion sera suivie d’un repas (couscous) sur inscription.

Contact Joël Fresnois (04 68 76 20 49)

jfi

 

 

 

Commémoration du 53ième anniversaire du 19 mars 1962

Les Anciens Combattants ALGERIE-TUNISIE-MAROC du canton de Montréal célèbreront le 53ième anniversaire du 19 mars 1962 ce jeudi 19 à 18h30 par un rassemblement devant la Mairie suivi d’un dépôt de gerbe au Monuments aux Morts. La cérémonie se terminera par un apéritif offert par la Municipalité

 

jfi

29/01/2015

Ralph FIRTH, une grande figure de Montréal disparait

firth.jpg

(photo par autorisation J.Massios)

La nouvelle s’est rapidement répandue dans Montréal : le Général Ralph Firth est décédé des suites d’une chute.

Né le 17 mai 1926 à Levallois Perret, homme d’une réelle personnalité, Ralph Firth était de père anglais et de mère française.

A quinze ans, en août 1941, il part pour Liverpool, puis s’installe avec sa famille à Leeds, où il rencontre le Général de Gaulle, venu en décembre 1941 visiter les résidents français. Ralph Firth lui faisant part de son désir de rejoindre les Forces Françaises Libres, le Général le fait alors entrer à l’École des Cadets de la France Libre, à Bewdley, (école qui supplée provisoirement, à l’école de Saint-Cyr), pour intégrer ultérieurement le peloton d’Élèves-Aspirants. Ce qu’il fait avec succès, dans le cadre de la promotion « Corse et Savoie ». Rejoignant alors l’Afrique du Nord, il est affecté à la 2e Division Blindée du général Leclerc, et participe aux combats de Normandie, de Paris, de Lorraine et d’Alsace.

Après l’Armistice, se trouvant en Bavière, Ralph Firth participe à la campagne d’Indochine, d’abord avec le Groupement de Marche de la 2e D.B. (combat du Tonkin, lors de l’offensive générale du Viet-Minh, hiver 1946), puis sous les ordres du Général Bigeard dans la Haute Région Tonkinoise.

Après le Sénégal et l’Algérie, Ralph Firth sert avec le grade de Commandant à l’État-Major de la Région Centre basée à Tours. Il officie en Guyane et ensuite de retour aux Invalides, à Paris, il est promu Lieutenant-Colonel et réintègre successivement plusieurs régiments de parachutistes à Castres, Tananarive et à la Réunion.

Il sert ensuite en Allemagne à la Mission Française auprès de l’OTAN implanté à Manheim. Promu Colonel, depuis déjà trois ans, il intègre l’État-Major de la Région Lorraine-Alsace et du 1er corps d’armée en pleine période de guerre froide (collecte et exploitation de renseignements militaires).

Sa dernière affectation est celle d’Adjoint au Général commandant la division territoriale d’Auvergne, à Clermont-Ferrand.

En 1983, il quitte le service actif avec le titre de Général de Brigade. Il est Commandeur de la Légion d’Honneur.

La date des obsèques sera publiée dans notre prochaine édition.

jfi 

 

25/11/2014

Henri VIOU, un centenaire serein, souriant et honoré.

L1080490.JPG

Ce mardi 25 novembre dans la salle du Conseil Municipal, Henri VIOU (surveillé affectueusement par sa fille Rosette) s’est vu remettre la médaille d’Honneur de la Ville de Montréal par le Maire, Christian REBELLE, faisant de cet Ancien Combattant et Prisonnier de Guerre de 39-45, Citoyen d’Honneur de sa Ville.

L1080485.JPG

Juste hommage rendu à cet homme, vieux Montréalais souriant et volontairement discret, que nombre de ses concitoyens sont venus féliciter pour ces remises de médailles. Car Henri VIOU reçut également des mains du Président audois la Médaille de Vermeil de l’Union Fédérale des Associations Françaises d’Anciens Combattants.

L1080491.JPG

Et quand en conclusion de la cérémonie, Christian REBELLE a souhaité à Henri VIOU « longue vie car on a plaisir à être ensemble » notre souriant centenaire a conclu lui-même la cérémonie par ces quelques mots « je suis en bonne santé, je n’ai rien à me reprocher ! »

 

Bel exemple de vie et de sagesse à méditer.         jfi

11/11/2014

Un Armistice dignement célébré, et de façon inhabituelle

L1080398.JPG

La préparation de la célébration  de l’Armistice du 11 novembre 1918 avait été soigneusement préparée par Joël FRESNOIS. Et indiscutablement, ce 11 novembre fut l’objet d’une célébration d’une intensité profonde partagée par un public réellement dense.  Après une messe concélébrée avec deux aumôniers militaires très solennelle en la collégiale St Vincent, ce fut ensuite une réunion de recueillement devant un Monument aux Morts superbe (mais pas encore totalement rénové).

 

 

L1080397.JPG

En plus des hommages classiques et habituels tels que gerbes et discours, une place particulière fut réservée à la jeunesse par la lecture par des écoliers de textes inhabituels pour leur longueur et du fait que les auteurs mêmes des textes sont tous des Anciens Combattants montréalais, aussi émouvants les uns que les autres.

L1080407.JPGUne remise originale et empreinte d’émotion de rameaux d’olivier, aujourd’hui symbole de paix, fut faite par les plus Anciens à des représentants de toutes les écoles de Montréal et de la périphérie  clôtura la visite avant l’inauguration à la mairie de l’exposition sur la deuxième Guerre Mondiale préparée et présentée par Simone GUIBAUD.

 

L1080415.JPG

Vraiment un beau début pour ces célébrations du Centenaire de « 14-18 » !                      jfi

30/10/2014

La Mémoire de la Grande Guerre par la lecture

 

img.jpg

Simone GUIBAUD, conseillère Municipale invite les Montréalais à la Médiathèque de Bram à une lecture qui sera faite le 4 novembre à 19h00 intitulée « Cœur à Poils » par le Théâtre de l'Hyménée dans le cadre des diverses conférences de la communauté de Communes rappelant la Grande Guerre

« Aux morts, pour qu’ils vivent ! Aux vivants, pour qu’ils aiment ! »

Dédicace de Joseph Delteil à son récit « Les Poilus »

On connaît Joseph Delteil, le poète de l’âme, le poète du Monde. Ses propos disent sans cesse la belle part d’Humanité de l’homme. Avec humour désinvolte et dérision sublimée, il parle d’amour et d’espoir.

L’adaptation des "POILUS" faite par le Théâtre de l’Hyménée retient l’essentiel du récit pour une Lecture Musicale d’une durée d’un peu plus d’une heure.

 

C’est à l’émotion d’un tourbillon dévastateur que les Montréalais sont invités !           jfi

30/09/2014

Montréal-Malepère XV prépare le championnat du Languedoc !

 

 

Il a fallut se mouiller.JPG

 

Force dans les bras et dans les jambes.JPGC’est le dimanche 5 octobre que les Montréalais vont recevoir Olonzac. Mais depuis le dernier match en Coupe du Languedoc contre St André où soit précisé que le coup d’envoi a été donné par les petits enfants du regretté Marc Garrouste. Depuis les gars de la Malepère se sont entraînés sérieusement et ont suivi ce samedi 27 septembre un stage commando concocté par les sapeurs pompiers. Après un passage en tyrolienne sur le Merci aux pompiers.JPGLac, un parcours du combattant et le passage dans le tunnel qui a eut l’inconvénient de laisser des odeurs qui purent partir heureusement sous la douche. Retour au stade où le professeur de judo Patrick Séverac a pris en main le groupe avec divers exercices alternant du tir à la corde aux placages appuyés en passant par la brouette et autres exercices. Après un repas entre joueurs et dirigeants retour au stade des Plaines pour des ateliers de placement, place à la distraction avec une partie de pétanque en attendant l’heure du repas où les maîtres grillardins Mao et Guy Zona on fait grillé 2 agneaux. La suite à table où une centaines de convives comprenant joueurs, dirigeants, bénévoles et leur famille ont partagé ce bon moment de convivialité.  

 

La grande famille du rugby montréalais.JPG

 

 

16/09/2014

Pour les Montréalais, une évocation de Philippe NOIRET à Castelnaudary

téléchargemennnnnnt.jpg

Denys CLABAUD, l’animateur coordonnateur de l’association carcassonnaise « Les Amis du Cinoch », et Vincent CHOQUET l’animateur de la Halle aux Grains, entre autres salle de cinéma, sont venus présenter les  jours du Cinéma d’Octobre, du 1er au 5, consacrés aux films tournés en région. Deux moments : trois avant premières présentées à Cannes : « Vie Sauvage » de Cédric KHAN, « Respire » de Mélanie LAURENT et « Géronimo » de Tony GATLIF, tous tournés entre Bram Montréal et Castelnaudary, et en apothéose le 4 octobre, une journée consacrée à Philippe NOIRET dont personne à Montréal n’a oublié la présence discrète et agréable.

 

Cette journée permettra avec l’aide de la cinémathèque de Toulouse la projection d’archives de films d’amateur sur la région et notamment en présence de Bruno PUTZULU (qui sera logé à Montréal) dernier acteur à avoir tourné avec Philippe NOIRET. Les Montréalais sont tous naturellement invités à participer à cette journée particulière, à enrichir de leurs souvenirs personnels cette évocation du grand acteur disparu en 2006 et rencontrer autour d’un verre Bruno PUTZULU. Cette opération, à laquelle l’Oreille du Hibou est associée, est proposée au prix modique de 4 €. Une belle journée d’hommage en perspective !                                jfi

22/08/2014

A la Collégiale, l’autre Monument aux Morts « 14-18 »

L1070491.JPG

Présente partout, et dans pratiquement dans tous les villages de France, la grande tuerie de la Première Guerre Mondiale a suscité la création de tant et tant de Monuments aux Morts souvent surprenants. Et pour cause, dès le début du conflit, il y a juste 100 ans, chaque village a reçu chaque jour les mauvaises nouvelles concernant le sort de ses enfants partis au front, avec comme cela a été dit à l’époque « la fleur au fusil », et l’espoir d’une guerre courte et victorieuse.

Quatre années des plus funestes d’une guerre totale, avec pour résultat une partie de la France dévastée et des villages privés d’une grande partie de leur population masculine. A Montréal comme ailleurs, on a rendu hommage aux Morts. Et si le village l’a fait pour tous les siens au travers de l’imposant et austère Monument du Rond-Point de l’Avenue des Tilleuls, la Paroisse l’a fait en érigeant dans la chapelle du Rosaire un Monuments aux Morts baptisés. Avec une centaine de noms et prénoms inscrits en lettres d’or (que l’on retrouve sur le Monument civil), la Paroisse a elle aussi rendu hommage aux fidèles à la Grande Guerre. Le tribut de Montréal fut bien lourd quand on compare les inscriptions sur les autres plaques voisines bien plus petites en honneur des disparus des guerres d’Algérie ou d’Indochine.

L1070492.JPG

 

De tels Monuments aux Morts, décorés du drapeau français, ne sont pas si nombreux dans nos églises, aussi celui de Montréal intrigue par sa seule présence les visiteurs de la Collégiale.                   jfi

23/07/2014

LE PROCHAIN VIDE-GRENIER AURA LIEU LE 3 AOÛT

 

Les Charmes de l’arrière-pays, les bonnes occases des Vide-Greniers !

 

 

VD 6 juil 14.jpg

 

 

 

 

Avec les beaux jours et l’été il est des moments où la découverte de l’arrière-pays se montre passionnante. Pour les vacanciers du Languedoc-Roussillon il est lieux rituels comme la Cité de Carcassonne où le Canal du Midi, tous deux classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Mais Montréal a aussi ses charmes ou les ruelles pentues ceinturant l’imposante Collégiale dont les visites guidées se déroulent en juillet et août les mercredis et dimanches à 16h et 17h, adossées au massif de la Malepère offrent une vue imprenable sur le Razès etVD 6 juillet.jpg

 

dominent la plaine du Lauragais. C’est aussi l’occasion d’acquérir l’objet espéré qui est souvent empreint d’une histoire et d’un vécu. Tous les mois de mai à octobre de 7h à 18h la Carabène Dominicaine vous propose un vide-grenier de la place de la république à l’allée des tilleuls ce dimanche 3 août. Pour tous renseignements s’inscrire auprès de chez M. André Orta, Auberge du Dominicain, 14, av du Lauragais 11290 Montréal ou en Téléphonant au 04 68 76 31 10 ou au 06 12 77 41 01.

 

RL  

 

 

 

07/07/2014

Le Don, le beau thème des Ballons Blancs de ce dimanche

ballons1.jpg

Joël FRESNOIS et son équipe de bénévole pouvaient être heureux de cette quatrième journée de l’Amicale des Ballons Blancs.

Une journée commencée par la Conférence deJean François SAURY Président de l'A.D.O.T. sur le don d’organe, suivi d’une messe à la collégiale marquée par l’homélie du Père GARROUSTE sur la complexité de « donner et recevoir » et ses choix émouvants de musique.

L’émotion fut à son comble lors du lâcher des ballons blancs portant chacun un cœur vert sur lequel est inscrit par les parents, le prénom de leur enfant "ange"

Enfin, William HEDLEY et son groupe de musiciens "les Cordes des Quatre Vents"  venus bénévolement de Castelnaudary ont clôturé dans la sérénité de la musique cette belle journée de souvenir et d’espoir.  jfi