07/09/2012

Alain Grand sur le podium du championnat européen Nascar

484487_408897169147305_521018706_n.jpg

_AT_3567.jpgDernièrement notre pilote local Alain Grand participait à une épreuve à Tours. Et il y avait du beau monde dont  Jérôme Galpin, organisateur de la Racecar et passionné des sports automobile aux USA a souhaité sensibiliser pilotes et spectateurs à l'esprit Nascar. Le public y est donc au centre de l'attention, car le principe même de cette discipline est de leur offrir du spectacle !... Une nouvelle étape a été franchie en janvier 2012  lorsqu’EURO-RACECAR a signé un partenariat sur le long terme avec Nascar. Le championnat est ainsi officiellement devenu Nascar TouringLE OUF! DE CETTE COURSE.JPG Séries.

Cet accord est historique, car  c'est la 1ere fois qu'une série Nascar est organisée en dehors de l'Amérique du Nord. EURO-RACECAR bénéficie  désormais de 60 ans d'expertise de l'une des plus grosses industries des sports automobile. La Nascar c'est aujourd'hui 1200 courses organisées chaque année sur une centaine de circuit dans 30 états aux USA, mais également au Canada, Mexique et désormais en Europe. Le TOURS-SPEEDWAY c'est un circuit ovale, dessiné sur le parking du  
parc-Expo, anneau de 600 m de long et de 20m de large où les meilleurs pilotes de Racecar vont se disputer une place dans l'histoire du sport automobile français voir européen.

Spectacle, garanti pour le public venu nombreux et, voisin de cette animation car cette folle idée de placer 25 voitures sur un anneau de 600m et de les lâcher à 150 km/h au 1er virage à 3 ou 4 de fronts...a conquis un public non averti et plutôt attiré par "l'Américain-Dream"qui rassemblait le Country Bike-Rock.

C'est dans cette ambiance survoltée qu'Alain Grand réussi à faire le 5e temps des essais qualificatifs le samedi matin devant ces prétendants au championnat puisque Martinant Hove s'est blessé lors des essais libres (foulure du poignet dû à un retour de volant), T. IDE a  fait le 6e temps et J. GABARRON le 10e. Compte tenu, des conditions très changeantes de la météo, de l'intensité des bagarres lors des épreuves et de la complexité du règlement Nascar, où lors des nombreux «RE-START" toute voiture se trouvant  sur la ligne extérieure  pourra être   tassée contre le mur et perdre systématiquement plusieurs places au classement...compte tenue de tout cela donc, la meilleure des stratégies sera donc de préserver sa place et de rester dans les classements Impairs....permettant ainsi d'être à l'intérieur de la piste.... 

599442_408897215813967_1905989412_n.jpg

Le pilote montréalais, bien "coché" par Philippe de Korsac son "ploter" réussi donc à faire le 5e temps (2e ligne intérieure de la 1/2 finale). Il termina 2e de celle ci et 6e à la finale  après avoir été touché  
et envoyé dans le mur par un concurrent sous drapeau jaune. Pour la 2eme épreuve du dimanche, les gradins étaient bourrés de monde, le spectacle assuré et les "Guets-stars" mis en avant. Yvan Muller le champion du monde de WTTC et Eric Helary ancien vainqueur des 24heures du Mans se sont frictionnés avec les animateurs de la RACECAR et ont fini par monter sur le podium final.  

Romain Fournillier partenaire de la N°11 McDonald's avait fait le pôle position (historique) et s'était tenu dans le peloton de tête espérant décrocher cette première victoire...mais en vain car ses pneus pluies se sont dégradés et c'est Ben Kennedy  parti en "sec», petit fils de Bill France, fondateur de la NASCAR qui s'adjugea la 1re place d'une habile et indiscutable manière, laissant Romain Fournillier à la 6eplace lui aussi. Finalement au regard de cette dernière épreuve très éprouvante pour les voitures et les pilotes, la régularité d'Alain Grand a payé puisqu'il passe de la 4eme  à la 2eme place ex-æquo Avec Tanguy Ide et juste  derrière Vincent Gonneau nouveau leader. La prochaine épreuve, situé à Valencia sera aussi importante que la finale au Mans puisqu'elle comptera double!

Les points seront en effet multipliés par  2 et tout sera comptabilisé car les décomptes seront déjà faits. Cette épreuve espagnole se déroulera les  29 et 30 septembre sur le circuit "permanent" et dans le cadre des courses DTM. Nous avons enfin les résultats du Championnat OPEN. Ce classement tient compte du règlement sportif où se décompter une épreuve sur 8 ; il se fait donc sur nos 7 meilleurs résultats. Donc notre pilote local à 33pts, après Tours le classement se répartit : 1e Gonneau, 2e ex-æquo Grand et Ide à 33pts, 4e Gabarron à 40 pts et 5e Ph. Marie à 45 pts.

17/06/2012

Le pilote montréalais Alain Grand tutoie la pôle position

Le pilote Alain Grand près du leader

 

                                                                           

Un duo de CHOC qui vise le haut du podium.JPG

                                     

Un Championnat OPEN très  serré ! Ils sont quatre dans un mouchoir de poche pour la conquête du titre européen. Deux français, un belge et un suisse. Tanguy Ide 1e (France) avec 233pts, Martin Van Hove 2e (Belgique) avec 232pts, Joachim Gabaron (Suisse) avec 230 pts et notre compatriote  Alain Grand (France) avec 228 pts, seulement 5 points séparent le pilote de la n°11 (Alain Grand) du Leader actuel .Nous sommes à la mi-saison et il reste 6 courses. Rien n'est joué dans ce championnat car les erreurs se payent "cash". Le 6e Vincent Gonneau est bien placé, pour « preuve», il est le  pilote le plus rapide du plateau mais, à une vingtaine de points du 1e et pour cause il n'a pas marqué lors de la course de Nogaro.!! Notre pilote montréalais, se retrouve donc dans le quatuor de tête grâce à deux courses bien négociées. Des essais non satisfaisants l'ont placé à la 11eme place sur la grille, mais dès les premiers tours Alain remonta à la 4eme place et  en bagarre avec Tanguy Ide pour le podium, il fit un « tête-à-queue » au freinage de l'épingle de la source (photo) le reléguant à la 8e place. Pour la course endurance, son pilote Elite Romain Fournillier ramena la N°11à la 5eme place, positionnant ainsi le pilote audois dans le top-ten. Après une course âprement disputée Alain Grand termine 6e, malgré des pneus défaillants en fin de course. Il se positionne, à l'addition des 2 courses, 3e meilleur "performer" du weekend, derrière Gonneau (84pts) et Tanguy Ide (83pts).Les belges ont dominé ce 3e meeting de la saison puisque Marc Duez est monté sur la plus haute marche du podium et que Loïc Deman en a fait de même en course sprint.

 

C'est le départ du tête-à-queue.jpg

 

Du haut de ses 60 ans Alain Grand ramène une nouvelle fois le trophée des pilotes Legend's et mène ce championnat avec 24 pts d'avance sur son poursuivant Jérôme Laurin. Rendez vous à la prochaine course à Tours les 7 et 8 juillet pour un formidable « SPEEDWAY » organisé spécialement pour les RACECARS. 35000 spectateurs attendus, concert de Country music et show à l'américaine seront au menu! Cette course en ovale (600m) sera une première en France et risque de bouleverser une nouvelle fois le championnat. Espérons que notre pilote Audois soit aussi à l'aise sur ce genre de piste que sur le routier..."Wait and see" (suite après le 8 juillet).

07/06/2012

Le pilote local Alain Grand se distingue en Angleterre

Bon passage de relais entre Alain Grand et Romain Fournillier.JPG

C’est dans le pays des grenouilles, tel sobriquet pour désigner l’Angleterre pour son humidité, qui a contrario offrait les 19 et 20 mai, un circuit sec sous un temps lourd et orageux, alors que ce week-end notre région croulait sous les adverses, que c’est déroulé à l’Est de Londres sur le circuit mythique de Brands Hatch. L’équipage composé de notre compatriote Alain Grand et de Romain allait s’élancer dans des conditions peu favorables. Notre montréalais prenait le relais alors que le véhicule se trouvait en 9e position pour effectuer une remontée fantastique et lui permettait de se classer 5e. Après cette course cet équipage et la voiture Macd’O se positionne au classement open à la 3e en 4 courses sur 12 et seulement à 11 points du premier. On attend avec impatience la prochaine course à Francorchamp en Belgique.

11/04/2012

Alain Grand, le cœur à Montréal, la passion à Nogaro

OBJ1249861_1.jpg

IMG_7446.jpgMême les ans n’ont pas d’emprise sur sa passion du sport automobile est toujours présente chez ce chef d’entreprise directeur des « Mac Do »  de Carcassonne et Castelnaudary réside sur le village de Montréal dont il affectionne le site, les vieilles pierres et son authenticité  préservée. Le sport automobile, c’est comme la potion magique d’Astérix, il y est tombé dedans dès son plus jeune âge car son père et son grand-père étaient « accrocs ». Il court depuis plus de 40 ans et l’expérience aidant àIMG_7459.jpg bord de son bolide équipé d’un moteurs V8 vert et bien sûr à l’écusson Mac Do et le numéro 11, fidèle à son département de l’Aude. Associé à l’espoir Romain Fournillier, Alain Grand va démarrer une nouvelle saison, l’an passé il termine à la 4e place, avec l’objectif de figurer sur le Podium Cette saison Racecar marque un tournant et c’est la première fois que  ce championnat est labellisé Nascar avec 3 manches hors de France. Comme Sans titre - 4.jpgl’avait confié le coach Philippe de Korsak : « Déjà l’idée était évoquée à Magny-Cours la saison passée, il fallait qu’il y ait une osmose et que se crée une complicité ! C’était devenue indispensable car la voiture elle-même doit évoluer pour les deux pilotes » C’est une véritable complicité car à la fougue et la vivacité de Romain vient s’ajouter la longue expérience et la sérénité d’Alain. On va retrouver donc notre concitoyen ce week-end à NogaroSans titre - 9.jpg pour la première avec un programme chargé. Jeudi 5 avril essais privés, vendredi 6 vérifications administratives et techniques et fin des essais privés. Samedi 7 qualification Elite et Open avant le dimanche 8 avril avec la Course Sprint Elite avant la cloture le Lundi de pâques avec les Course Endurance et Sprint OPEN.

Alain Grand sur le podium à Nogaro

test.jpg

Notre compatriote Alain Grand a participé avec son véhicule n° 11 au grand prix de Nogaro. Il a partagé son volant avec le jeune Romain Fournillier. Après les qualifications Elite et Open la voiture Mac Do se présente en 7e position et puis c’est une grosse bagarre en tête de course qui va gêner les poursuivants dont des tête-à-TN-racecar_nogaroL36.jpgqueue auxquels n’échappent pas notre ami. De surplus le véhicule cale à mi-parcours et c’est encore 30 secondes perdues. Ensuite c’est une spectaculaire remontée pour finir à la 11e position. En course Endurance la « Onze » démarre en 7e position et le premier pilote Romain Fournillier saute un cran et passe le relais à Alain Grand en 6e position. Le relais faisant perdre du temps dans le box ce qui va montrer une superbe remontée qui va amener le bolide de la 14e position à la 3e et permettre à Alain Grand de monter sur le podium.