06/02/2015

Les agriculteurs très attentifs à la Directive « Nitrates »

DSC_0036.jpg

Ce vendredi 30 janvier 2015, salle des mariages de la mairie de Montréal, plus d’une soixantaine d’agriculteurs du secteur était réunie à l’initiative du CIVAM du Razès et de la Malepère ainsi que la Chambre Agriculture de l’Aude.

En présence de Serge Vialette du Bureau de la Chambre d’Agriculture et élu syndical, les conseillers ont pu exposer et expliquer à un public très attentif les modalités de mise en œuvre de la nouvelle Directive « Nitrates » qui s’applique sur les communes du secteur de Montréal, une probable extension sur un plus grand nombre de communes étant envisagée.

Analyses de sols, dates d’épandage, assolements et couverts végétaux sont les nouveaux thèmes de travail pour les agriculteurs.

Cette réglementation complexe et difficile à respecter inquiète le monde agricole. Serge Vialette a tenu à rassurer l’assistance en réaffirmant que tous les appuis techniques et administratifs seront proposés à chacun par le CIVAM et la Chambre Agriculture de l’Aude.

Au sein de l’Association de Développement Agricole de l’Ouest Audois (ADAOA), des initiatives se mettent en place pour proposer une gestion concertée avec tous les acteurs concernés par l’enjeu « Eau ».

Pour exemple, des projets innovants de gestion des eaux par bassins versants vont se concrétiser sur tout le territoire de l’Ouest Audois dans les mois à venir et avec pour finalité d’être en mesure de relâcher une eau conforme aux attentes de la Directive.

En s’appropriant ces contraintes la profession agricole souhaite démontrer sa capacité à faire face aux enjeux environnementaux que la société d’aujourd’hui attend d’elle. Les agriculteurs du territoire se présentent ainsi comme force de proposition en étroite collaboration avec tous les acteurs du territoire.

jfi

15:02 Publié dans AGRICULTURE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

30/09/2014

Le Trail de la Collégiale succès grandissant !


 


Le départ du 30kms.JPG


 


Dès la premiers kilomètres le peloton s'étire.JPGUne progression certaine du nombre de participants avec 93 marcheurs, 66 coureurs du 30 kms et 138 du 10 kms. Un parcours légèrement modifié puisque d’entrée les participants se sont dirigés vers le village, ont grimpé à l’Espérou puis on contourné la Collégiale avant de reprendre le chemin des coteaux de la Malepère. Après avoir longé le Lac ils ont grimpé vers les sommets du Massif. Le temps couvert permettait à chacun de marcher ou courir à son rythme. Près des points culminants on trouvait du brouillard qui se levait versLe trail s'internationalise et un écossais a participé au 30 kms.JPG les 10h. Mais l’organisation parfaite avait monopolisé pas moins de 45 bénévoles que ce soit pour les inscriptions, la distribution des bouteilles et serviettes, du fléchage mais aussi du chronométrage et du classement. C’est avec un décalage d’un quart d’heure que les coureurs, encore plus nombreux que l’édition précédente se sont élancés pour le 30 kms. A 9h 15 ce sont les marcheurs qui dans la convivialité se sont élancés d’un pas assuré. 20 minutes plus tard c’était au tour des coureurs du 10 kms de s’élancer vers la Collégiale. Sur le parcours ils doublaient les marcheurs. C’est vers les 10h 30 que Romain Anglade, le premier du 10 kms passait la ligne d’arrivée suivi dans la minute de William Serrets et Joan Baney. Puis après 2h 20 de course on voyait arriver le catalan Jonathan Genthon suivi à 7 et 8 minutes de Laurent Soulier et François Soulié le trio vainqueur du 30 kms. C’est vers le midi que les meilleurs furent récompensés après s’être rafraichis et puis place au cassoulet où près de 300 convives se sont délectés. Après l’effort le réconfort !  


 


Les 3 premiers du 30 kms.JPG


Les 3 premiers du 10 kms.JPG


 


Classement du 10 kms
CLAS N° Nom Prénom Cat Sexe Temps Min Km/h
1 125 ANGLADE ROMAIN SE M 00:44:56,68 0,75 14,02
2 155 SERRETS WILLIAM V1 M 00:45:30,19 0,76 13,85
3 131 BANEY JOAN SE M 00:45:55,80 0,77 13,72
4 118 ANDREU AURELIEN SE M 00:48:42,04 0,81 12,94
5 120 MABCAILLOU CHRISTOPHE V1 M 00:49:03,82 0,82 12,84
6 173 LAFFONT CHRISTOPHE SE M 00:50:02,61 0,83 12,59
7 126 ROUZARD BERANGER V1 M 00:50:13,23 0,84 12,54
8 99 MILL JOEL V2 M 00:50:55,39 0,85 12,37
9 187 ALIGNAN NICOLAS CA M 00:51:15,51 0,85 12,29
10 208 DELQUE LAURENT V1 M 00:51:28,63 0,86 12,24
11 184 MONIER CHRISTOPHE V1 M 00:52:18,33 0,87 12,04
12 108 MASON PAUL V1 M 00:52:22,03 0,87 12,03
13 116 LEDOGAR STEPHANE V1 M 00:52:52,57 0,88 11,91
14 199 BENET GILBERT V2 M 00:53:04,60 0,88 11,87
15 100 GELIS JEAN PAUL V2 M 00:53:39,09 0,89 11,74
16 159 BARLAUD LUDOVIC V1 M 00:53:48,43 0,90 11,71
17 170 LESUR FREDERIC SE M 00:54:18,57 0,91 11,60
18 133 MOURET JEROME V1 M 00:54:21,94 0,91 11,59
19 147 COMBES MATHIEU SE M 00:54:41,25 0,91 11,52
20 201 EXPOSITO STEPHANE V1 M 00:56:26,47 0,94 11,16
21 152 ROUGE ROMUALD SE M 00:56:46,66 0,95 11,10
22 127 CANTORI JEAN-MARC V2 M 00:57:03,37 0,95 11,04
23 207 JUNCA CELIANNE SE F 00:57:13,07 0,95 11,01
24 215 DENOY JOEL V3 M 00:57:17,00 0,95 11,00
25 119 SCHULZ LAURENT V1 M 00:57:59,21 0,97 10,86
26 168 PAILLARES NICOLAS V1 M 00:58:33,95 0,98 10,76
27 219 BEAUJARD OLIVIER V1 M 00:58:34,85 0,98 10,75
28 186 JELIC THOMAS V1 M 00:59:14,81 0,99 10,63
29 211 NAYRET FANCK V1 M 00:59:19,70 0,99 10,62
30 195 AURIOL PATRICK V1 M 00:59:23,56 0,99 10,61
31 169 CAPITTA ARNOLD V1 M 00:59:48,80 1,00 10,53
32 128 DEVRIESE JOCELYN SE M 01:00:22,43 1,01 10,43
33 92 ALART PHILIPPE V1 M 01:00:25,62 1,01 10,43
34 90 HAYTE SYLVAIN SE M 01:00:43,64 1,01 10,37
35 145 LOT PATRICK V2 M 01:00:58,02 1,02 10,33
36 212 VEYRET MAX V1 M 01:01:01,75 1,02 10,32
37 98 COMBES CLAUDE V1 F 01:01:09,02 1,02 10,30
38 96 PLANTIE CHRISTOPHE SE M 01:01:39,82 1,03 10,22
39 146 VIDAL SEBASTIEN SE M 01:01:45,61 1,03 10,20
40 180 FAUCCONIER ERIC V1 M 01:02:13,75 1,04 10,12
41 197 DUBOIS CHRISTOPHE V1 M 01:02:22,83 1,04 10,10
42 136 MONTECH JEAN-FRANCOIS V1 M 01:02:39,30 1,04 10,06
43 137 CLEMENT VIANNEY V1 M 01:02:56,23 1,05 10,01
44 104 PELLEGATTA PASCAL V1 M 01:03:06,65 1,05 9,98
45 123 FERNANDES JOSE V3 M 01:03:35,67 1,06 9,91
46 142 FLORENT FRANCIS V3 M 01:03:44,16 1,06 9,88
47 188 ESTEVE OLIVIER SE M 01:03:55,72 1,07 9,85
48 129 GALLET ERIC V1 M 01:03:56,98 1,07 9,85
49 132 CASSIGNOL DOMINIQUE V1 F 01:03:58,23 1,07 9,85
50 206 DEROULHAC LAURENT V1 M 01:04:02,30 1,07 9,84
51 134 SANCHEZ PHILIPPE V1 M 01:04:04,86 1,07 9,83
52 149 MOURRUT GERARD CA M 01:04:30,22 1,08 9,77
53 209 DURAND PATRICK SE M 01:04:36,34 1,08 9,75
54 179 NUNES SEBASTIEN SE M 01:04:46,70 1,08 9,73
55 124 CRASSOUS GILES V2 M 01:04:48,91 1,08 9,72
56 194 BOSC JACQUES V1 M 01:04:59,67 1,08 9,69
57 185 LADOUCEUR GENEVIEVE V1 F 01:05:03,65 1,08 9,68
58 141 PASTOR BRIGITTE V2 F 01:05:09,68 1,09 9,67
59 213 ANDRIEU CESAR CA M 01:05:27,87 1,09 9,62
60 214 ANDRIEU ALAIN V1 M 01:05:29,56 1,09 9,62
61 196 ALBRUS GERARD V2 M 01:06:06,51 1,10 9,53
62 148 GLAIS DMINIQUE SE M 01:06:07,53 1,10 9,53
63 91 BLONDEAU SEBASTIEN SE M 01:06:08,59 1,10 9,52
64 160 BARLAUD STEPHANIE SE F 01:06:32,98 1,11 9,47
65 220 GALHAC DAVID SE M 01:06:35,98 1,11 9,46
66 216 DELCOUDERC HERVE V1 M 01:06:53,40 1,11 9,42
67 158 DAURES VERONIQUE SE F 01:07:16,62 1,12 9,36
68 176 BONNEL THOMAS SE M 01:07:24,55 1,12 9,35
69 205 CLAUZEL JEAN-LOUIS V1 M 01:07:29,55 1,12 9,33
70 153 SAIHI BRAHIM SE M 01:07:35,62 1,13 9,32
71 218 EDOM MICHEL SE M 01:07:57,68 1,13 9,27
72 101 WATSON IAN V2 M 01:08:16,18 1,14 9,23
73 110 MCDONNELL CATHERINE V1 F 01:08:26,34 1,14 9,21
74 139 HOUSSET JACQUES V3 M 01:08:57,64 1,15 9,14
75 217 MARTINEZ MIKAEL SE M 01:09:25,84 1,16 9,07
76 112 JAMMES ANDRE V2 M 01:09:30,50 1,16 9,06
77 174 CASTEX FRANCINE V3 F 01:10:07,63 1,17 8,98
78 105 ASSIE CHRISTINE V1 F 01:11:10,03 1,19 8,85
79 193 VILLANUEVA JEAN-PHILIPPE V2 M 01:11:11,13 1,19 8,85
80 140 MARTIGNOLES GUY V2 M 01:11:20,31 1,19 8,83
81 163 LANGLOIS FREDERIQUE V1 F 01:11:32,48 1,19 8,81
82 121 PONS ALAIN V1 M 01:11:37,19 1,19 8,80
83 222 MAGANAFUNES ANTOINE V2 M 01:11:42,98 1,20 8,78
84 224 LANNES FANNY SE F 01:12:03,09 1,20 8,74
85 198 BOISOT MARCL V3 M 01:12:20,66 1,21 8,71
86 93 TORRES SYLVIE V2 F 01:12:26,18 1,21 8,70
87 200 MATEO PHILIPPE V1 M 01:12:30,64 1,21 8,69
88 111 GUIBERT FREDERIC V1 M 01:12:39,38 1,21 8,67
89 177 DUNON DAMIEN SE M 01:13:14,13 1,22 8,60
90 192 PUGINIER ERIC V1 M 01:13:22,21 1,22 8,59
91 225 BERNAGE SEBASTIEN V1 M 01:13:27,54 1,22 8,58
92 95 LE GALL JEAN FRANCOIS V1 M 01:13:37,29 1,23 8,56
93 167 CHENET JEAN-PHILIPPE V1 M 01:13:56,67 1,23 8,52
94 117 PLATA DANIEL V3 M 01:14:11,12 1,24 8,49
95 228 MARTIGNOLES PIERRE-ALAIN SE M 01:14:24,96 1,24 8,47
96 135 LAVERDANT PHILIPPE V3 M 01:14:26,82 1,24 8,46
97 178 ESPINARSSE LIONEL SE M 01:14:42,89 1,25 8,43
98 143 NADALIN GHISLAINE V1 F 01:14:51,91 1,25 8,42
99 130 MORENO PIERRE V1 M 01:14:53,08 1,25 8,41
100 138 ROYUELA JACQUES V3 M 01:14:56,80 1,25 8,41
101 189 HAYBRARD LAURNT V1 M 01:15:08,65 1,25 8,38
102 157 VIALAN VALERIE V1 F 01:15:11,73 1,25 8,38
103 221 GIRARD PIERRE-GILLES V2 M 01:16:07,63 1,27 8,28
104 172 DAUBIN CLAIRE SE F 01:16:13,68 1,27 8,26
105 150 RENY CHANTAL V1 F 01:16:14,80 1,27 8,26
106 166 ROUCH SERGE V2 M 01:17:02,62 1,28 8,18
107 204 MASSOT GERALDINE V1 F 01:17:10,05 1,29 8,16
108 106 ANDREU MARJORIE SE F 01:17:29,97 1,29 8,13
109 115 DEGRACIA NATHALIE V2 F 01:17:33,95 1,29 8,12
110 183 DESCOINGS PATRICE SE M 01:17:41,95 1,29 8,11
111 182 DOSSIN SYLVAIN SE M 01:17:42,87 1,30 8,11
112 181 SEROT JULIEN SE M 01:17:43,63 1,30 8,11
113 161 PLEUX PHILIPPE V2 M 01:18:13,03 1,30 8,05
114 144 JONET CAROLE V1 F 01:19:42,75 1,33 7,90
115 162 JMENEZ CHRISTINE V1 F 01:20:18,41 1,34 7,84
116 190 HAYBRARD FABIENNE SE F 01:20:32,53 1,34 7,82
117 164 OOSTERLYNCK MAURINE CA F 01:21:09,49 1,35 7,76
118 107 JACK CAROLYN SE F 01:22:00,75 1,37 7,68
119 102 LAFON MARTINE V2 M 01:22:06,19 1,37 7,67
120 210 PALACIN PASCAL V1 M 01:22:15,98 1,37 7,66
121 122 ROBERT JEAN-MARIE V1 M 01:22:21,12 1,37 7,65
122 156 FESQUET MAGALI SE F 01:22:22,37 1,37 7,65
123 227 SUBRA SONIA V1 F 01:24:37,56 1,41 7,44
124 191 PUGINIER SABINE V1 F 01:24:38,50 1,41 7,44
125 154 LOUBES GERARD V3 M 01:24:40,95 1,41 7,44
126 171 VAYSSE MARION SE F 01:26:25,01 1,44 7,29
127 97 PLANTIE MARINE SE F 01:27:00,87 1,45 7,24
128 175 HERPIN LUC V3 M 01:27:40,33 1,46 7,19
129 109 MASON BARBARA V1 F 01:28:59,91 1,48 7,08
130 202 GAY SACHA SE F 01:29:56,48 1,50 7,00
131 203 CROS JEAN-PIERR V1 M 01:29:58,46 1,50 7,00
132 94 UTHEZA CAMILLE V1 F 01:30:11,75 1,50 6,98
133 226 MARCADET LAURANCE SE F 01:31:12,38 1,52 6,91
134 113 SUQUET GEORGES V4 M 01:31:52,64 1,53 6,86
135 114 GIMENEZ CLAUDE V2 M 01:33:37,62 1,56 6,73
136 165 LINON MELISSA JU F 01:34:10,85 1,57 6,69
137 151 MONTAGUT ALINE V3 F 01:35:12,42 1,59 6,62
138 223 DOURNIER CLAIRE V1 F 01:40:17,30 1,67 6,28
CLASSEMENT du 30 kms
CLA N° Nom Prénom Cat Sexe Temps Min Km/h
1 1457 GENTHON JONATHAN SE M 02:21:06,65 2,35 12,76
2 1432 SOULIER LAURENT V1 M 02:28:11,63 2,47 12,15
3 1429 SOULIE FRANCOIS SE M 02:29:54,95 2,50 12,01
4 1420 GUILLOT ROMAIN SE M 02:32:52,99 2,55 11,77
5 1447 GODIN NICOLAS SE M 02:33:24,90 2,56 11,73
6 1424 GIRO MARCELIN SE M 02:35:06,87 2,59 11,60
7 1428 ROUQUET REGIS V1 M 02:36:56,39 2,62 11,47
8 1421 ALIEU ALAIN V1 M 02:43:04,77 2,72 11,04
9 1409 GUILHOUNET THOMAS SE M 02:45:46,67 2,76 10,86
10 1462 DELHON JONATHAN SE M 02:46:39,84 2,78 10,80
11 1425 DEPIERRE JEROME SE M 02:48:25,85 2,81 10,69
12 1460 LARCHER SEBASTIEN SE M 02:51:34,12 2,86 10,49
13 1418 TROUILLARD FABRICE V1 M 02:54:32,13 2,91 10,31
14 1441 AUDEBERT LAURENT SE M 02:55:33,24 2,93 10,25
15 1431 CATHALA LAURENT V1 M 02:57:13,41 2,95 10,16
16 1451 DANY SAMUEL V2 M 02:57:50,33 2,96 10,12
17 1446 CABRERA JORIS SE M 03:00:02,06 3,00 10,00
18 1466 TOUCHET STEPHANE SE M 03:01:42,96 3,03 9,91
19 1415 LACAPELLE MATHIEU SE M 03:06:13,03 3,10 9,67
20 1443 JULVE FREDERIC SE M 03:06:41,26 3,11 9,64
21 1445 DEMAGALHAES JEAN LOUIS V2 M 03:08:26,98 3,14 9,55
22 1456 PECH JEAN PHILIPPE V1 M 03:08:31,41 3,14 9,55
23 1439 BARTHES HERVE SE M 03:13:31,00 3,23 9,30
24 1467 EDWARDS ANDREW V2 M 03:16:28,47 3,27 9,16
25 1440 MONTECH CEDRIC V1 M 03:16:51,69 3,28 9,14
26 1455 FAURE SEBASTIEN SE M 03:18:36,46 3,31 9,06
27 1405 MAZAROTTI STEPHANIE V1 F 03:18:47,46 3,31 9,05
28 1436 MIRAVETTE FRANCOIS V2 M 03:18:48,77 3,31 9,05
29 1410 LEBEAU ERIC V1 M 03:22:30,77 3,38 8,89
30 1407 MAZAROTTI J-LOUIS V1 M 03:22:39,77 3,38 8,88
31 1406 MARSERO CHRISTOPHE V1 M 03:23:53,99 3,40 8,83
32 1419 PEREZ PHILIPPE V1 M 03:25:30,61 3,43 8,76
33 1442 BRONDEAU LAURENT V1 M 03:25:40,00 3,43 8,75
34 1411 BARBIE FREDERIC V1 M 02:25:57,21 3,43 8,74
35 1452 SOLIER ARNAUD V1 M 03:26:00,00 3,43 8,74
36 1408 COURREGE MARJOLAINE SE F 03:26:02,74 3,43 8,74
37 1454 CONTE CEDRIC SE M 03:26:43,06 3,45 8,71
38 1453 MIRALLES HUBERT V2 M 03:26:47,67 3,45 8,70
39 1464 LACOSTE GUY V2 M 03:27:01,69 3,45 8,69
40 1434 VIGUIE LAURENT V1 M 03:28:09,31 3,47 8,65
41 1403 DURATON ANTOINE SE M 03:28:15,30 3,47 8,64
42 1414 VACHELARD BRUNO V1 M 03:30:17,12 3,50 8,56
43 1465 ARIBAUD STEPHAN V1 M 03:31:47,22 3,53 8,50
44 1422 GONZALEZ JOSSEUIN SE M 03:32:13,44 3,54 8,48
45 1435 MAURY DAVID ES M 03:32:15,94 3,54 8,48
46 1413 LUCHIER FABRICE V1 M 03:35:27,27 3,59 8,35
47 1437 HATIN DIDIER V1 M 03:37:47,90 3,63 8,26
48 1416 CLERC ALAIN V2 M 03:37:56,05 3,63 8,26
49 1459 MILLER RODOLPHITA V1 F 03:37:57,85 3,63 8,26
50 1463 SASTRE JORIS V1 M 03:38:45,40 3,65 8,23
51 1461 CATHALA XAVIER SE M 03:41:28,71 3,69 8,13
52 1412 BELLINI THOMAS V1 M 03:41:50,16 3,70 8,11
53 1417 HUERTAS DENIS V2 M 03:44:55,89 3,75 8,00
54 1444 HALLEREAU CLEMENT SE M 03:45:45,56 3,76 7,97
55 1426 FLORES KEVIN SE M 03:45:47,64 3,76 7,97
56 1427 ANTONY PATRICK V1 M 03:51:41,07 3,86 7,77
57 1450 ANDRIES SANDRA V1 F 04:51:41,07 4,86 6,17
58 1423 LELONG FREDERICK V1 M 05:51:41,07 5,86 5,12
59 1448 RIVIERE DAVID V1 M 06:51:41,07 6,86 4,37
60 1449 DUMAS MICHEL V1 M 07:51:41,07 7,86 3,82
61 1438 ROUSSEAU LAURENT V1 M 08:51:41,07 8,86 3,39
62 1430 BICA WILLIAM SE M 09:51:41,07 9,86 3,04
63 1458 RUMBAU VALERIE SE M 10:51:41,07 10,86 2,76
64 1404 SOTOCA CATHERINE V1 F 11:51:41,07 11,86 2,53

10/08/2014

L'ACCA de Montréal prépare la saison de chasse

ACCA de Montréal : ouverture du sanglier le 15 août

 

DSC_0010.JPG

 

 

DSC_0012.JPGCe samedi 2 août une trentaine de chasseurs se sont retrouvés dans les locaux flambants neufs pour présenter la saison prochaine du grand gibier. Le président Jean-Paul Lerch donnait lecture du règlement intérieur. Avant de partir sur le terrain les postes seront tirés au sort. De plus le gilet sera obligatoire ainsi que la corne et la laisse. A l’issue de la chasse le gibier sera dépecé dans le local adapté tout neuf. Il est précisé qu’il n’y aura pas d’apéritif et pendant la journée pas d’alcool fort à midi. Interdiction de fumer dans les salles. Du mois d’août au 14 septembre ouverture du chevreuil et du daim avec une seule battue par jour. Invitation à partir du 4e week-end aprèsDSC_0009.JPG l’ouverture générale pour 15€ la journée.  Journées de prestations seront demandées aux chasseurs (débroussage ou battue aux nuisibles), en cas de journée accomplie il sera demandé 30€. On relève 5 nouvelles cartes de chasseur de gros gibier. Le premier daim sera consacré pour une tombola dans le village. La distribution des cartes "gros gibier" se déroulera le jeudi 7 août de 18h à 19h. Les jours de chasse sont limités aux samedis et dimanches et éventuellement le mercredi s’il y avait assez de chasseur. L’ACCA compte à ce jour 25 postiers et 6 piqueurs. Rendez-vous est donné le vendredi 15 août à 6h 15 pour les diverses formalités avec départ de la battue à 7h.

 

RL

23/07/2014

LE PROCHAIN VIDE-GRENIER AURA LIEU LE 3 AOÛT

 

Les Charmes de l’arrière-pays, les bonnes occases des Vide-Greniers !

 

 

VD 6 juil 14.jpg

 

 

 

 

Avec les beaux jours et l’été il est des moments où la découverte de l’arrière-pays se montre passionnante. Pour les vacanciers du Languedoc-Roussillon il est lieux rituels comme la Cité de Carcassonne où le Canal du Midi, tous deux classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Mais Montréal a aussi ses charmes ou les ruelles pentues ceinturant l’imposante Collégiale dont les visites guidées se déroulent en juillet et août les mercredis et dimanches à 16h et 17h, adossées au massif de la Malepère offrent une vue imprenable sur le Razès etVD 6 juillet.jpg

 

dominent la plaine du Lauragais. C’est aussi l’occasion d’acquérir l’objet espéré qui est souvent empreint d’une histoire et d’un vécu. Tous les mois de mai à octobre de 7h à 18h la Carabène Dominicaine vous propose un vide-grenier de la place de la république à l’allée des tilleuls ce dimanche 3 août. Pour tous renseignements s’inscrire auprès de chez M. André Orta, Auberge du Dominicain, 14, av du Lauragais 11290 Montréal ou en Téléphonant au 04 68 76 31 10 ou au 06 12 77 41 01.

 

RL  

 

 

 

20/05/2014

Les Chasseurs de Montréal en Assemblée Générale

L1060436.JPG

Les Chasseurs de Montréal se sont réunis en Assemblée Générale ce samedi 17 mai. L’assistance était plus que nombreuse pour déterminer les cadres de la prochaine saison de chasse 2014/2015.

 

L’Association Communale de Chasse Agréée de Montréal repart avec la même équipe.

 

Le Bureau de l’A.C.A. est inchangé, à savoir :

  •   Président : Jean-Paul LERCH
  • Vice-président : Christian CARAIL
  •   Secrétaire : Marc GARROUSTE
  • Trésorier : Dominique ANDRIEU

 

-          Membres : Jean François LOUBET, Richard BENAZET, Claude RIU, George MAZIERES, Francis GRAS

 

  • Commissaire au compte : Michel BAZY

 

Les dates d’ouverture des différentes chasses ont été décidées

 

  •         gros gibier : 15 aout 2014
  •          palombe : 14 septembre 2014 (à noter cette chasse sera ouverte tous les jours au poste fixe sans chien)
  •         chasse dans les vignes : 5 octobre 2014 ( à noter la chasse sera ouverte uniquement le samedi dimanche et jours fériés pour toutes les espèces (petit gibier) 

 

 

 

Les gibiers seront lâchés  en deux fois pour 150 perdreaux et en quatre fois  pour 160 faisans.

 

 

 

Enfin l’Assemble Générale a déterminé le prix des cartes de chasses pour la saison 2014/2015 :

 

  •  carte adhérent : 80 euros
  •  carte chasseur propriétaire : 50 euros
  •  carte étranger : 150 euros
  • carte journalière : 15 euros  

                                                                                                          jfi
                                                                                                             

 

09:13 Publié dans AGRICULTURE, CHASSE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

14/05/2014

Pour Henri THOMAS, la pluie et le beau temps sont une passion !

La passion de la météorologie, cela ne lui est pas venu comme ça. C’est un peu la « faute » du grand-père d’Henri, un vieux paysan tout ce qu’il y a de plus montréalais qui a bercé sa jeunesse de dictons de style « soleilh roujo, vent o plujo ». En 2010 ce fut la grande décision : Henri THOMAS a acheté une splendide station météo semi professionnelle de fabrication américaine.

Depuis, toute personne (montréalaise ou pas) qui tape sur son ordinateur : ht@meteo-montrealmalepere11.fr pourra faire une demande de bulletin et recevra sur son ordinateur une mise à jour mensuelle. 500 personnes se sont déjà inscrites pour ce service gratuit.

L1060209.JPG

Avec 27 connexions par jour, ce site météorologique devient de plus en plus connu. Pour arriver à un tel résultat, et donner des informations aussi précises que variées, Henri s’est équipé d’un matériel sophistiqué car en plus du classique baromètre, de l’anémomètre et de l’inévitable pluviomètre, on trouve giro, sonde thermique, sonde UV, et un météohub sorte de disque dur qui envoie les données 24h/24.

Bref, un véritable tableau de bord qui permet de savoir au-delà des seules températures et pluviométries, l’indice UV, l’hygrométrie, le facteur vent (le fameux vent ressenti), le point de rosée, etc. Et chose importante,  les alertes météorologiques

Et comme Henri aime à partager sa passion, son site «http://meteo-montrealmalepere11.fr » regorge de liens avec d’autres bases de renseignements telles que Météo France, Météo Ciel ou Windguru.

Sans compter les liens avec la Mairie de Montréal, pompiers, pharmacies et d’autres associations du village, les conseils mensuels pour le jardin. Une vraie station météo citoyenne !

Alors, même si ses renseignements, aussi précis et détaillés qu’ils soient, ne sont donnés qu’à valeur indicative, la station météo d’Henri  THOMAS est un vrai atout pour les Montréalais.

La preuve, c’est que la station avait prévu une omelette pascale sous une grisaille humide. Elle ne s’est pas trompée … hélas !

JFI

 

 

13/05/2014

Le Chardonnay du Domaine du Fort, meilleur Chardonnay du monde !

Lors du dernier concours des Meilleurs Chardonnays du Monde, les jurés ont été fort impressionnés par la Cuvée Blanche du Domaine Le Fort, une vendange sélectionnée 100% Chardonnay, caractérisée par sa très belle complexité avec des arômes de fruits exotiques, de marron glacé et ses notes de noisette et de pain grillé. Elle enlève ainsi la Médaille d’Or, devançant notamment de prestigieuses appellations françaises ainsi que le gratin mondial des Chardonnays (plus de 900 échantillons dégustés !).

lefort2.png

L’année avait bien commencé pour le Domaine Le Fort. Stéphanie et Marc PAGES vignerons indépendants de Montréal venaient juste de recevoir la plus haute distinction pour leur autre cuvée phare : le Domaine Le Fort 2011, un Malepère rouge élevé en fûts de chêne (Médaille d’Or du Concours Général Agricole lors du Salon de l’Agriculture de Paris). Cette cuvée dense et concentrée a été appréciée pour l’intensité de ses arômes complexes et la finesse de ses tanins.

Mais le Domaine du Fort à Montréal, c’est aussi les Sauvignon Blanc, Viognier, Chardonnay, Muscat sec ou Syrah, Malbec, Pinot Noir et Duo de Cabernets, et plus surprenants pour notre région Riesling et de Gewurztraminer. Sans oublier l’huile d’olive du domaine : une huile ardente aux senteurs de plant de tomate, basilic, amende verte.

Domaine Le Fort au 04.68.76.20.11

Site: domainelefort.com  Courriel:info@domainelefort.com                                                          JFI

 

 

29/06/2013

Des nouvelles cuvées en Malepère

Le Domaine « Le Fort » ouvre sa palette de vins et propose aussi son huile d’olives

18 juin 2013 002.jpg

 

Gewurztraminer et Riesling au Domaine Le Fort !

Pas moins de trois nouvelles cuvées sont à découvrir au Domaine Le Fort ce printemps !  Parmi elles deux expériences « exotiques » puisqu’elles concernent les variétés Gewurztraminer et Riesling, sans précédent dans la région. Avec des arômes puissants de rose et de litchi, le Gewurztraminer, vinifié en sec, est très à l’aise à l’apéritif par exemple. Le Riesling de son côté étonne par sa fraîcheur et la vivacité de ses arômes de fleurs et d’agrumes. Un bon accompagnement pour poissons et fruits de mer. L’autre nouveauté est un Duo de Cabernet, assemblage savoureux de Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon qui exprime tout le fruité et les épices de cette belle famille de cépages. Le vigneron indépendant poursuit son travail d’adaptation des grands cépages à ce terroir de Montréal.

Ces références viennent s’ajouter à une gamme déjà large de vins de cépage (chardonnay, viognier, sauvignon blanc, muscat petits grains pour les blancs et merlot, malbec, syrah, pinot noir pour les rouges), ainsi que deux cuvées de Malepère de haute expression. Et pour les gourmands, à découvrir en bonus l’ultime nouveauté du domaine : sa première cuvée d’huile d’olive ! Les oliviers plantés à partir de 2008 commencent à produire un  nectar au fruité vert intense avec des arômes d’amande, de plant de tomate, de basilic. L’oliveraie, composée majoritairement de la variété Olivière, comprend également la  Picholine, l’Aglandau, la Bouteillan et la Cayon. Le résultat est une huile gastronomique dotée d’une belle ardence pour relever vos salades gourmandes et autres recettes méditerranéennes. Vous trouverez ces nouvelles références Gewurztraminer, Riesling, duo de cabernet à 6€ la bouteille.

Ouverture caveau de dégustation-vente du lundi au samedi de 10H à 12H et 14H30 à 18H30, fermé le mercredi après-midi et le dimanche

Contact : info@domainelefort.com ou 04.68.76.20.11 

11/04/2012

Les Garde-chasses particuliers ont longuement échangé pour leur assemblée générale

17 mars 2012 003.jpg

17 mars 2012 006.jpgOrganisé par le régional de l’étape Bernard Biau l’Association des Garde-chasse particuliers de l’Aude faisait pour la 2e année consécutive son Assemblée Générale à Montréal. Le président Georges Fradet, avec à ses côtés Patrice Lemoine et Pierre Nidiau représentant la Fédération Départementale des Chasseurs, Jean-Claude San Miguel Formateur à la Fédération Interdépartementale des Gardes Particuliers, Bernard Biau le Trésorier et Bernard Breil17 mars 2012 007.jpg représentant le Maire, excusé, et la Louvèterie de l’Aude, accueillait la quinzaine de gardes qui avaient répondu présents. Après les mots de bienvenue, le Président donnait la parole au Trésorier Bernard Biau qui énumérait les divers éléments en soulignant l’absence de sponsors et le fiasco de la tombola. Ensuite ce dernier lisait le rapport d’activité transmis par le secrétaire qui n’a pu être présent.

17 mars 2012 012.jpgAprès le quitus donné par le commissaire aux comptes ces rapports étaient votés favorablement à l’unanimité. M. Pierre Nidiau, administrateur à la Fédération des chasseurs, faisait un petit historique des événements récents et présentait Patrice Lemoine qui chargé jusqu’à présent de la Police et de la Cynégétique qui prenait le poste de Directeur de là de long échanges fructueux mettaient en place les bases d’une prochaine collaboration. Ensuite le formateur San Miguel faisait un rappel de ce qui doit se faire et ce qui ne le doit pas. Ce rappel était accompagné de la remise des statuts. Pour clôturer cette fructueuse Assemblée, le lieutenant de louvèterie Bernard Breil se félicitait de cette collaboration que ce soit vers les gardes que vers la FDCA.

Dans l’attente de la formation du bureau le conseil d’administration fut voté avec MM Georges et Pierre Yves Fradet, Jean Antoine Lopez, Jean Rouairoux, Bernard Biau, Auguste Jativa et Bernard Molveau. Le mot cde la fin revenait à Christian Rebelle qui avait regagné la salle entre-temps : « Je me félicite de cette action commune pour sauvegarder la chasse dans l’Aude et si cela est un plaisir il doit y avoir des barrières pour limiter les accidents et les abus, dont vous êtes les gardiens ! » Le premier magistrat remettait 3 trophées aux gardes les plus anciens.

04/10/2011

Montréal a vécu le salon du livre et de la maquette

Le  salon du livre se veut interactif et l’animation imaginée par l’animateur-écrivain  Patrick Hierard va permettre à tous les auteurs de faire découvrir leur œuvre  mais aussi leur style et leur sujet de prédilection. On va ainsi voyager dans la stratosphère poétique et dans la réalité-du monde rural. L’historique raconté avec des détails croustillants ou morbides démontre l’état d’esprit de l’écrivain où son sens aigu de faire partager ce moment privilégié avec le lecteur. Un écrivain a mène sa part de rêve dans la réalité du récit où l’histoire navigue dans les méandres de l’esprit. Les auteurs qui vous rencontrerez à ce premier salon de montréal vous proposent une immense palette allant de l’histoire à l’imagination, de la vie usuelle à l’écriture sanglante du polar. L’écrivain à du sang rouge dans ses veines et du sang noir au bout de la plume. Hélène Legrais, pascale Oriot prix méditerranéen des Lycéens 2011 seront les marraines de ce premier salon où l’on remarquera l’investissement de Patrick Hierard et le Café Littéraire de Villeneuve les Montréal, ainsi que le président du Cercle Méditerranéen de Littérature et pour aller au plus près le Cercle Culturel de Montréal. Le salon de la maquette va combler grands et petits allant des maquettes au modélisme sans oublier les figurines. Reproduction de scènes de film, aux divers réseaux de voie ferré, de lieux historiques jusqu’au modèles volants, roulants et navigants. D’ailleurs certains de ces reproductions sont dirigés à distance et ce par la main de ces passionnés. Dans ce salon si des particuliers montreront leur travail il y aura la participation des clubs de Carcassonne, du Lauragais et des Ailes d’Alairac. Pour arriver à ce résultat avec la présence de 30 auteurs, 20 maquettistes, l’UCAM a fait très fort et vous propose 2 journées extraordinaires.  

 

Un salon de la maquette, des miniatures et du modélisme qui prend forme !

 

On sent une certaine fébrilité du côté des organisateurs et des exposants car les 17 et 18 septembre. En effet l’UCAM se déploie en tous sens pour affiner ces 2 journées qui se veulent conviviales, instructives et divertissantes. Pour le plaisir des yeux les maquettes vont vous emmener dans le monde de Gulliver face aux miniatures et répliques. En prélude à ce salon le local Jean Barrou avec son ami et complice Christian Cathary finalise son exposition. Il met en place un diaporama et tel que son Airbus il espère que ce salon prendra un envol prometteur. Côté littératures 26 auteurs et 3 maisons d’édition seront là pour vous parler de leurs livres et vous entretenir sur leurs méthodes d’écritures. Le choix des thèmes, les recherches en aval ect… Enfin partie festive l’oreille du Hibou proposera  une soirée Irlandaise avec repas.

 

 Samedi 17 et dimanche 18 septembre  « un week-end extraordinaire !»

 

L’Union des Commerçants et Artisans de Montréal vous propose les 17 et 18 septembre de vous faire voyager dans l’imagination, le rêve et la découverte de la proposition de 2 salons en un. En effet une partie destinée au plaisir des yeux avec les maquettes, le modélisme et les miniatures où la participation d’exposants venus de Quillan, Pamiers, de Belpech, de Carcassonne et d’Alairac. Il y aura les locaux de l’étape comme Jean Barou et Pierre Ivern. Tout à côté le 1e salon du livre où sont inscrits 35 auteurs et 3 maisons d’édition représentant 4 à 5 auteurs. Ce salon sera parrainé par un duo féminin avec Hélène Legrais, auteurs de Best-sellers, et Pascale Oriot qui a obtenu cette année le Prix Méditerranéen. On note aussi la présence d’André Bonnet, président de du Cercle Méditerranéen de littérature. Les écrivains venus de Perpignan, Carcassonne, Pamiers, Toulouse, Albi, Mirepoix, Foix. Côté local on note la présence de Mario Ferrisi de Cailhau qui vient de sortir son dernier livre « Poésie sur parole » et aussi Patrick Hierard animateur du Café Littéraire de Villeneuve les Montréal. En sus l’Oreille du Hibou qui fait sa soirée d’entrée avec le repas spectacle de musique irlandaise le samedi 19h. Cette dernière association proposera aussi une exposition d’artistes peintres, sculpteurs et plasticiens qui sera aussi un plus. Le top de départ sera donné à samedi 17 à 10heures avec une inauguration officielle et en présence du Maire et Conseiller Général Christian Rebelle.  Nous rappelons que ces salons seront ouverts les 2 jours de 10h à 18h. Avec ces événements l’UCAM a réussit de regrouper les bonnes volontés, du Cercle Culturel, du Café littéraire, de l’Oreille Du Hibou. Un fait qui mérite d’être souligné.

Le 1e Salon du livre a reçu des félicitations et des encourageants des écrivains et lecteurs

 

C’était une première et à l’heure où la lecture et fortement concurrencée par les moyens audiovisuels qui ne laissent plus place à l’imagination du lecteur, offrir à la population le moyen de retrouver les verbes, les adjectifs, le déferlement de la plume ainsi que le sang noir de l’auteur qui déverse son ressenti force de détails était vraiment un défit d’importance. En effet il ne s’agissait pas de parler d’écrivains, mais de converser avec ceux-ci. Ce salon qui coïncide avec la rentrée littéraire et le trépignement à la veille des remises des grands prix, Goncourt, Renaudot, Femina, Interallié, Académie Française, Médicis, Nobel et autres qui seront décernés de septembre à décembre était une excellente opportunité. D’ailleurs l’une des Marraines Pascale Oriot est détentrice du Prix Méditerranéen des Lycéens, elle était accompagnée par Hélène Legrais édité chez Armand-Levy et est diffusée à gros tirages. Ces auteurs venus de très loin, d’Agen, d’Albi, de Toulouse et sa région, de Perpignan, de la Haute Ariège et de Pamiers ont côtoyé les locaux de Cailhau, de Villeneuve les Montréal, de Cennes-Monestiés mais aussi de Villesèquelande sans oublier Castelnaudary, Carcassonne et Narbonne. Durant ces 2 jours les lecteurs ont côtoyé ceux qui bercent leurs moments de calme et d’évasion. Sur l’ensemble on peut dénombre près de 1000 visiteurs dont une bonne part pour ce premier salon du livre. En somme l’UCAM a fait un pari gagné car si certains auteurs avaient fait un long déplacement, ils se félicitaient de l’accueil et l’organisation qui se voulait excellente.  

 

Le Salon de la maquette a séduit les plus grands et fait rêver les plus petits

 

L’UCAM a offert aux visiteurs sur ces 2 jours les 17 et 18 septembre les retrouvailles entre les maquettistes, modélistes et figuratifs et le public. Un salon où se sont côtoyés les incontournables des réseaux et matériels ferroviaires, aux représentations des châteaux cathares. Les répliques des matériels agricoles ont donné aux engins d’armée toute leur importance. On a vu du côté du club de Villasavary des jeunes maquettistes s’adonner  à leur passion et montrer que le bien faire n’attend pas le nombre des années. Les bateaux prêts à naviguer, en cale sèche pour cette exposition, ont révélé les détails de l’authentique. L’animation venue des ailes d’Alairac où avion et hélicoptères de toutes sortes ont fait des démonstrations très applaudies. Puis on est venu dans l’infiniment petit avec la représentation d’une scène de la guerre des anneaux, où dans un décor reproduit à l’échelle, les 3500 pièces décorées et peintes à la main ont séduit les petits. Les yeux émerveillés, ils ont eut l’air d’être des « Gulliver » mais pour les parents c’est l’appréciation du colossal travail en aval. Les exposants qui se sont exprimés ont appréciés l’accueil et surtout le travail fait depuis près de 3 mois pour mettre en place l’évènement et permettre à tout à chacun de montrer le travail anonyme de leur atelier. On a relevé des visiteurs venus de la région mais aussi de Mirepoix, Carcassonne, Castelnaudary qui ont pu s’émerveiller sur ces 50 mètres linéaires d’exposition.

23/06/2011

L'ACCA de Montréal a préparé la saison 2011 / 2012

L’ACCA de Montréal a fait son Assemblée générale

04 juin 2011 001.jpg

C’est devant près d’une trentaine de chasseurs que l’A.C.C.A. a procédé à son assemblée générale. Autour du président Michel Keller, du secrétaire Jean Paul Corrèze et de Jean François Loubet suppléant du trésorier Dominique Andrieu, absent excusé, le maire Christian Rebelle avait 04 juin 2011 004.jpgpris place. Après une synthèse sur les lâchers de gibiers et la constatation d’une baisse sur le tableau de chasse des sangliers, d’ailleurs cela concerne aussi les autres équipes de la Malepère. Jean François Loubet donnait le compte-rendu financier, rappelant le solde antérieur de 4959€ et les recettes s’élèvent à 8626€ pour 6089€ de dépenses. La contribution de la section gros gibier s’élève à 1200€ et les frais de gardiennage sur cette partie s’élève à 500€. Le solde net s’élève à 7497€ dont la caisse gros 2606€ et 4890€ pour l’activité générale de l’ACCA. Le prix des cartes a été établi comme suit : Habitants du village 80€, propriétaires 50€, chasseurs extérieurs 150€ et gratuits pour les plus de 75ans. Suite à l’Assemblée Générale extraordinaire du début d’année, il était désigné par tirage au sort les tiers sortants pour les 3 années à venir. Sont donc sortants en 2012 Dominique Andrieu, Claude Riu, Jean François Loubet, en 2013 Michel Bazy, Georges Mazières, Richard Bénazet et en 2014 Michel Keller, Jean Paul Corrèze et Francis Gras. Voté à l’unanimité le contrat de gardiennage à Bernard Biau a été renouvelé. Le maire faisait remarquer qu’à la suite des événements qui ont provoqué l’intervention des services de la préfecture, la gestion en numéraire est exclue et doit figurer dans la comptabilité annexe de l’ACCA. Fût ensuite évoqué le lâcher de gibier en perdreaux et faisant et à la demande des chasseurs il est souhaité de confier cette tâche au garde-chasse. En ce qui concerne la chasse aux palombes et tourterelles elle sera ouverte tous les week-ends de la date d’ouverture et tous les jours de la semaine de la St Luc du 15 au 23 octobre. Jean François Loubet faisait état que les propriétaires avaient obtenu en contre partie de céder leurs terres au droit de vote (pour ceux détenant plus de 30ha) et une carte d’adhérent de l’ACCA. Ils disposeront de 3 cartes d’invitations nominatives valables dès le 3e dimanche après l’ouverture. Après des discussions sur les réserves, il était décidé le statut-quo. Le mot de la fin du premier magistrat qui faisait remarquer qu’il avait intervenu lors des incidents pour éviter que l’ACCA explose et que l’on se dirige vers un syndicat de propriétaires. Il demandait aux chasseurs de respecter les propriétés et de d’observer les règlements et les règles de sécurité. Ensuite les participants se retrouvaient autour du traditionnel repas.

09/06/2011

Assemblée générale de l'ACCA de Montréal

04 juin 2011 001.jpg

04 juin 2011 004.jpgC’est devant près d’une trentaine de chasseurs que l’A.C.C.A. a procédé à son assemblée générale. Autour du président Michel Keller, du secrétaire Jean Paul Corrèze et de Jean François Loubet suppléant du trésorier Dominique Andrieu, absent excusé, le maire Christian Rebelle avait pris place. Après une synthèse sur les lâchers de gibiers et la constatation d’une baisse sur le tableau de chasse des sangliers, d’ailleurs cela concerne aussi les autres équipes de la Malepère. Jean François Loubet donnait le compte-rendu financier, rappelant le solde antérieur de 4959€ et les recettes s’élèvent à 8626€ pour 6089€ de dépenses. La contribution de la section gros gibier04 juin 2011 005.jpg s’élève à 1200€ et les frais de gardiennage sur cette partie s’élève à 500€. Le solde net s’élève à 7497€ dont la caisse gros 2606€ et 4890€ pour l’activité générale de l’ACCA. Le prix des cartes a été établi comme suit : Habitants du village 80€, propriétaires 50€, chasseurs extérieurs 150€ et gratuits pour les plus de 75ans. Suite à l’Assemblée Générale extraordinaire du début d’année, il était désigné par tirage au sort les tiers sortants pour les 3 années à venir. Sont donc sortants en 2012 Dominique Andrieu, Claude Riu, Jean François Loubet, en 2013 Michel Bazy, Georges Mazières, Richard Bénazet et en 2014 Michel Keller, Jean Paul Corrèze et Francis Gras. Voté à l’unanimité le contrat de gardiennage à Bernard Biau a été renouvelé. Le maire faisait remarquer qu’à la suite des événements qui ont provoqué l’intervention des services de la préfecture, la gestion en numéraire est exclue et doit figurer dans la comptabilité annexe de l’ACCA. Fût ensuite évoqué le lâcher de gibier en perdreaux et faisant et à la demande des chasseurs il est souhaité de confier cette tâche au garde-chasse. En ce qui concerne la chasse aux palombes et tourterelles elle sera ouverte tous les week-ends de la date d’ouverture et tous les jours de la semaine de la St Luc du 15 au 23 octobre. Jean François Loubet faisait état que les propriétaires avaient obtenu en contre partie de céder leurs terres au droit de vote (pour ceux détenant plus de 30ha) et une carte d’adhérent de l’ACCA. Ils disposeront de 3 cartes d’invitations nominatives valables dès le 3e dimanche après l’ouverture. Après des discussions sur les réserves, il était décidé le statut-quo. Le mot de la fin du premier magistrat qui faisait remarquer qu’il avait intervenu lors des incidents pour éviter que l’ACCA explose et que l’on se dirige vers un syndicat de propriétaires. Il demandait aux chasseurs de respecter les propriétés et de d’observer les règlements et les règles de sécurité. Ensuite les participants se retrouvaient autour du traditionnel repas.

06/05/2011

Louis Rives a fêté ses 100 ans à la maison de retraite

02 mai 2011 031.jpg

02 mai 2011 002.jpgC’est entouré de ses amis et voisins, du Maire de sa commune de Pomas, du personnel, de la directrice de la Maison de retraite et de Colette Mélix adjointe au Maire, excusé, que Louis Rives a arrosé ses 100ans. Né le 2 mai 1911 à Pomas dans un milieu viticole il est très vite02 mai 2011 003.jpg orphelin de son père Jules tué le 15 décembre 1914 à Yser, Belgique, et son grand oncle Antoine, lui-aussi décède à Tonkin. Elevé par son grand père Louis Cassignol vétéran 02 mai 2011 005.jpgde la guerre de 1870, il assimile les règles de devoir et de patrie. Après de courtes études à l’école de Pomas avec son frère Jean, c’est à 14 ans qui à son tour va travailler la vigne avec son cheval de trait. 02 mai 2011 007.jpg
Le cercle familial tourne autour de la mère car avec son frère Jean ils restent célibataires. En 1939 louis est mobilisé au 143e régiment d’infanterie et après de rudes combats il est fait prisonnier en 1940 sur la plage de Dunkerque. 02 mai 2011 009.jpg

Il passe 5 années en captivité en Prusse Orientale avant d’être libéré par l’Armée Russe. D’ailleurs ces faits de guerre lui auront été reconnus par le diplôme d’ancien combattant lors des cérémonies du 11 novembre dernier que nous avons relaté dans nos lignes.

02 mai 2011 016.jpgDevenu viticulteur il est fier d’être adhérent de l’Association des Anciens Combattants et Prisonnier de guerre, d’ailleur une délégation sera présente pour cet événement. Devenu incontournable dans son jardin de Pomas au centre du village où chacun aimait se rencontrer, 02 mai 2011 028.jpgil malgré ses 90 ans travaillait son lopin de terre. C’est à 97 ans qu’il se voit contraint avec le poids des âges de se contenter de circuler sur son chariot dans les couloirs de la Maison de Retraite. Quand on lui demande les secrets de sa longévité, il parle d’une vie simple et bien réglée avec le pot-au-feu quotidien, son verre de vin et le dimanche la Blanquette Ancestrale.

02 mai 2011 021.jpg

Il reste toujours malgré son actuel univers à la Maison de Retraite de Montréal la mémoire vivante de « son cher Pomas ».

02 mai 2011 024.jpg

05/04/2011

Lieutenant de Louveterie une histoire, une réalité

02 avril 2011 003.jpg

Montréal a accueilli l’Association des Lieutenants de Louveterie.

Il faut remonter au 9° siècle quand Charlemagne organisa l’action des équipages de chasse du loup dit « La Louveterie » pour répondre au besoin de protection  des citoyens contre leurs prédateurs naturels, les animaux sauvage et dont le loup. Au 17° siècle Henri IV concrétisa officiellement cette fonction. Plus tard la Louveterie était l’équipage attitré du dauphin et louis XIV en fit la Vénerie Royale et au 18° siècle Louis XV plaça les Lieutenants de Louvèterie sous les ordres des intendants des Provinces, aujourd’hui les préfets. Napoléon les dota d’un uniforme règlementaire.                           

200px-Lieutenant_de_Louveterie.jpg

 

A la révolution malgré les nombreuses réformes les Lieutenants de Louveterie, vu leurs rôles sécuritaires, survivent et sont rattachés à ce jour auprès du Ministère de l’écologie et du Développement Durable. La charte des Lieutenants de Louveterie repose sur 10 principes.

1) Répondre à toute demande de l’administration pour la régulation des espèces en respectant les règlements et règles de sécurité.

2) Remplir consciencieusement avec impartialité et objectivité son rôle de conseiller cynégétique de l’administration.

3) Parfaire ses connaissances en matière de biologie.

4) Etre un véritable homme de terrain connaissant son territoire.

5) Favoriser les liens entre chasseurs et le monde rural.

6) Etre capable d’organiser une battue.

7) Assurer avec diligence la recherche des animaux blessés et éviter toute souffrance inutile.

8) Participer à la lutte contre le braconnage.

9) Ne tirer aucun profit ou avantage de sa fonction.

10) Connaître parfaitement les articles du Code Rural et les textes règlementaires liés à sa fonction.

LA_LOUVETERIE_EN_LIMOUSIN_DE_11800_A_1914.jpg
C’est ainsi que venus des 4 coins du département à l’invitation de l’un d’entre eux Bernard Breil maire-Adjoint de la commune qu’ils se sont réunis pour préparer l’Assemblée Générale de l’Association. La vingtaine de présents en ont profité pour évoquer quelques problèmes et interrogation des chasseurs et défenseurs de la faune sauvage.   

Une médaille d’or pour le concours du meilleur chardonnay du monde

01 avril 2011 001.jpg

01 avril 2011 005.jpgInstallés depuis 1995 sur l’exploitation viticole familiale « Domaine Du Fort » Marc Pagés et Stéphanie Fargues, diplômes d’œnologie en poche, n’ont eu cesse d’améliorer et de diversifier leur production vinicole et ils viennent d'être distingués par leur Pairs. Ils ont ainsi replantés 35 ha sur les 40 de vignes avec des cépages qui ont apporté diversification et réponse 01 avril 2011 009.jpgà l’attente des consommateurs. C’est ainsi qu’aux traditionnels Merlot et Chardonnays on trouve sur les coteaux exposés plein sud du Syrah, Malbec et Pinot noir pour les rouges et rosés, mais aussi Viognier, Sauvignon Blanc, Muscat petits grains pour compléter la palette des blancs. Mais produire n’est pas tout, c’est aussi l’art de l’œnologie d’élever ces vins où le fût est au vin ce qu’est le Cassoulet mijoté au coin du feu. D’ailleurs en plein territoire classé AOC Malepère, confrérie partenaire de celle du Cassoulet de Castelnaudary, la commercialisation est plus qu’une finalité, une sécurité. 01 avril 2011 014.jpgEn effet non tributaire d’intermédiaires, la crise ne s’est pas fait ressentir et quand le produit est bon le consommateur est demandeur. Mais pour l’heure Stéphanie et Marc ont présenté leur cuvée blanche 2009 pour le Concours des meilleurs Chardonnays du monde à Chantré en Bourgogne, région mondialement connue pour ses Chardonnays. Le travail en amont et en aval mérite d’être reconnu et nos INITIATION A LA DEGUSTATION AU DOMAINE LE FORT 001.jpgviti-viniculteurs ont obtenus une Médaille d’Or. C’est donc un produit de haut de gamme qui a été vinifié en fût de chêne qui rivalise avec les meilleurs mondiaux pour un prix attractif de 7€ 50 la bouteille, a noter qu’il a été diffusé en 16 000 cols (bouteilles). Il est bon de signaler que le rouge Malepère vient de se voir attribué la Médaille d’Argent au Concours Général du dernier Salon d’AgricultureINITIATION A LA DEGUSTATION AU DOMAINE LE FORT 004.jpg de Paris. Ce vin a déjà obtenu en novembre 2010 deux médailles au Guide Hachette. Vous pourrez trouver tous ces produits au Domaine du Fort sur la commune de Montréal, au marché de Mirepoix le lundi, mais aussi le samedi à Carcassonne rue de Verdun. La qualité de cette production a franchi les frontières et la présence de ces jeunes viti-viniculteurs aux salons de Strasbourg, 01 avril 2011 008.jpgRennes et Paris sont les garants d’un avenir des coteaux de la Malepère. Mais Stéphanie et Marc ne veulent pas se reposer sur leurs lauriers, ils ont planté 2 hectares d’oliviers et espèrent un jour voir des bouteilles d’huile Made in Montréal. 

10/03/2011

Une tradition bien ancrée, la fête du cochon

PREPARATION DU COCHON 002.jpg

La mort du cochon avec sa découpe et la préparation des différents produits était dans les temps une vraie fête. Amis, voisins et parents se donnaient la main. En effet les hommes se mettaient à plusieurs pour tenir l’animal, le saigner et pour le raser ensuite PREPARATION DU COCHON 003.jpgon le pendait sous l’appentis avant de l’ouvrir et le découper. Les dames s’affairaient à faire chauffer l’eau pour cuire le boudin. Elles préparaient la machine à couper la viande pour préparer la saucisse. Elles nettoyaient les boyaux et dans certains endroits on faisait aussi le « mïas ». Si pour des questions sanitaire il est interdit de tuer le cochon à la maison, et avec la disparation des anciens et de leur savoir faire, cette tradition s’estompe peut à peut. Le comité des fêtes de Villeneuve les montréal a tenu à garder cette tradition et garder cette convivialité et ce savoir faire. Ce sont les PREPARATION DU COCHON 005.jpganciens comme Marcel Clanet le maire, son épouse lisette et Anne Marie qui ont apporté leur expérience autour des quartiers de cochon livrés de l’abattoir, découpe de côtes qui allaient être dégustées sur la braise. La viande passée à la moulinette malaxée et salée, poivrée suivant les proportions bien établies devenaient saucisse qui allait être vendue à la population pour amortir le coup du cochon. Les nouveaux arrivants n’ont pas dédaignaient cet enseignement où le savoir faire remplace les meilleurs écrits. En somme une tradition qui mérite d’être signalée ainsi que le dévouement des bénévoles.

Le Rébenty se refait une beauté et se sécurise

BERGES DU REBENTY 002.jpg

BERGES DU REBENTY 006.jpgA la suite des tempêtes qui se sont succédés sur l’hexagone et des dégâts occasionnés, voire sinistres, qui leur ont succédés, il a été décidé de la part de l’Europe, de la Nation, de la Région et du Département de prévoir ces conséquences par la prévention. Il a été décidé d’éliminer sur les berges des cours d’eau les arbres présentant un danger soit pas leur état de délabrement où par leur entrave en travers des cours d’eau. Si dans un premier temps l’Etablissement Public d’Aménagement et de Gestion des Eaux BERGES DU REBENTY 008.jpg(EPAGE) du bassin versant du Fresquel, composé de 71 communes, est maître d’ouvrage des actions et études visant une gestion équilibrée et durable des cours d’eau. Chaque année, grâce l’appui administratif et technique du SMMAR, l’EPAGE du Fresquel engage un programme d’action d’environ 600K€ subventionné à 90%. Après les berges du Fresquel c’est au tour de ses affluents. C’est à ce titre qu’une intervention est menée par cette collectivité, à Montréal sur le Rébenty. Sur BERGES DU REBENTY 009.jpgun linéaire d’environ 7kms 470 mètres qui va de l’interception du chemin des Plaines avec l’axe prolongeant l’avenue Philippe Noiret au domaine Ste Marie. L’opération menée en collaboration étroite avec la municipalité vise à concilier lutte contre les inondations, amélioration des fonctionnalités écologiques du cours d’eau et réappropriation de celui-ci par les promeneurs. Le coût des travaux est de 99 285 € HT subventionné à 40% par l’Agence de l’Eau et 50% par des fonds Européens. Certes tout ne s’est pas fait d’un tour de baguette magique et il a fallu obtenir l’accord des propriétaires riverains. Mais les équipes sont là et non seulement coupent, tronçonnent mais aussi enlèvent.

BERGES DU REBENTY 004.jpg

13/02/2011

Agriculture solidarité

Arrachage des vignes 011.jpg

En Agriculture la Solidarité n’est pas un vain mot . Suite au décès brutal de l’ancien maire André Ribes, la famille a décidé d’arracher les vignes. Mais devant l’ampleur de la tâche il a été fait appel à la solidarité agricole.

Arrachage des vignes 005.jpg

Cette solidarité qui a permis de passer le cap de moments difficiles à plus d’un. Il s’agit essentiellement chez les viticulteurs de la taille que la mécanisation ne peut suppléer. C’est l’adjoint au Maire et suppléante au Conseil Général, Sophie Bonnéry, agricultrice et viticultrice de son état, chargé au seing du Conseil municipal de l’Artisanat, du Commerce et de l’Agriculture, qui a pris la chose en main faisant appel à la population et aux bonnes volontés.

Arrachage des vignes 002.jpg

Appel entendu et ce sont ce samedi 12 février près de 120 personnes qui se sont présentées. Aussi en un tour de main la taille a été faite et à 11 h, les fils de fer étaient enlevés. Le tracteur arrachait le ceps avant que de nombreux bras les chargent dans les remorques. Après l’effort, le réconfort et vers les 12 h 30 ils n’étaient pas moins de 80 pour apprécier devant le centre polyvalent face à la gendarmerie la grillade offerte par la famille.